Troubles de la Sexualité
 

Clinique de L’Approche Véniez©

Clinique des Troubles de la Sexualité Véniez©



Épisode Dépressif 



Humeur dépressive présente (p. ex., se sent triste ou vide) ou observée par les autres (p. ex., pleure). N.B.: Diminution marquée de l'intérêt ou du plaisir de la sexualité ou presque toutes les activités pratiquement toute la journée. Perte ou gain de poids significatif en l'absence de régime (p. ex., modification du poids corporel en un mois excédent 5%), ou diminution ou augmentation de l'appétit presque tous les jours. N.B.: Un épisode dépressif ou le prise de certains médicaments peuvent également être la source du disfonctionnement de la sexualité.

 


Insomnie ou hypersomnie. Agitation ou ralentissement psychomoteur (constaté par les autres, non limité à un sentiment subjectif de fébrilité ou de ralentissement intérieur). Fatigue ou perte d'énergie. Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive ou inappropriée qui peut être délirante, pas seulement se faire grief ou se sentir coupable d'être malade. Diminution de l'aptitude à penser ou à se concentrer ou indécision. Pensées de mort récurrentes (pas seulement une peur de mourir), idées suicidaires récurrentes sans plan précis ou tentative de suicide ou plan précis pour se suicider.



Les personnes atteintes sont tristes, n’ont plus goût à rien et se sentent sans valeur. Une dépression peut être déclenchée par un événement tragique (deuil) ou n’avoir aucune cause apparente.



État durable de profonde tristesse et d’abattement



Un manque affectif profond mais aussi un deuil, un choc psychique, le stress né d'une situation particulière, une maladie, peuvent conduire chacun de nous à se sentir déprimé. Fréquente parmi les populations des pays industrialisés, la dépression se manifeste surtout en milieu de vie et touche deux fois plus les femmes que les hommes. Toujours dominée par un état chronique de profonde tristesse et de détresse, elle s'accompagne d' anxiété, d'impression d'impuissance globale et d'inéluctable fatalité, de sentiment aigu de solitude, souvent avec une baisse de la capacité de concentration. Elle peut induire un comportement suicidaire.



Un certains symptôme et signe communs de dépression incluent :


La sévérité des symptômes de dépression change avec des individus et change également le temps fini. Certains d'entre eux peuvent être comme suit :


  • Sentiments de désespoir, pessimisme.
  • Vous sentez cette vie has/is « vous passer par ».
  • Vous ne voulez pas voir des personnes ou êtes effrayés pour être laissés seul. L'activité sociale peut se sentir dure ou impossible.
  • Sentiments de culpabilité, insignifinace, abandon.
  • Tristes, impatients persistants, ou « vident » l'humeur.
  • Vous sentez beaucoup épuisé du temps sans l'énergie.
  • Vous vous sentez comme si même le plus petit charge est parfois impossible.
  • Vous dépensez penser beaucoup de temps à ce qui a mal tourné, à ce qui tournera mal ou ce qui est erroné au sujet de vous-même en tant que personne. Vous pouvez également se sentir coupable parfois au sujet de critiquer d'autres (ou même de penser en critique à eux).
  • Perte d'intérêt pour des activités précédemment agréables.
  • Vous sentez un fardeau à d'autres.
  • Vous estimez parfois que la vie n'est pas intéressant la vie.
  • Vous vous sentez n'avoir aucune confiance.
  • Vous avez la difficulté dormant ou vous réveillez très tôt le matin et ne pouvez pas dormir encore.


Les symptômes physiques de la dépression incluent : 



  • Changements de poids - l'un ou l'autre perte ou gain significative dans le poids.
  • Agitation, fatigue.
  • Maux et douleurs physiques, parfois avec la crainte que vous êtes sérieusement Illinois.


Encore plus de symptômes graves de dépression incluent : 



  • Pensées au sujet de la mort ou de suicide.
  • Battement accru de coeur
  • Concentration, mémoire ou attention pauvre.


Symptôme commun de dépression, comme exprimé par Hamlet : « Comment lasses, éventées, plates, et peu lucratives semblent à moi toutes utilisations de ce monde ! »


D'une manière primordiale, il y a également d'autres maladies qui peuvent produire les symptômes semblables à la dépression, et cela exigent un traitement très différent. Votre docteur pourra déterminer ces derniers.

 

La manière que notre processus de pensée fonctionne, comment la dépression affecte notre biologie et d'où les symptômes physiques de la dépression viennent sont les informations les plus essentielles requises pour comprendre la dépression .


Les symptômes ont dû rencontrer des critères pour « l'épisode dépressif » dans ICD-10 : 



A - Humeur diminuée

Perte d'intérêt et de plaisir

Énergie réduite et activité diminuée

B - Concentration réduite

Amour-propre et confiance réduits

Idées de culpabilité et d'unworthyness

Pensées pessimistes

Sommeil dérangé

Apetite diminué


Idées de mal d'individu


  • Épisode dépressif doux - au moins 2 d'A et atleast 2 de B
  • Épisode dépressif modéré - au moins 2 d'A et atleast 3 de B
  • Épisode dépressif grave - chacun des 3 d'A et atleast 4 de B


Le mépris de l'abus sexuel et la dépression 




Se sentant honteuse, la personne abusée a deux solutions : se mépriser elle-même ou mépriser l'abuseur et ceux qui lui ressemblent. Dans les deux cas, le résultat est le même : elle s'autodétruit, car la haine de soi ou la haine de l'autre sont toutes les deux destructrices.

 

Le mépris d'elle-même peut concerner son corps,



  • sa sexualité,
  • son besoin d'amour,
  • sa pureté,
  • sa confiance.

 

Ce mépris de soi a quatre fonctions : il atténue sa honte, étouffe ses aspirations à l'intimité et à la tendresse (se mépriser anesthésie le désir), lui donne l'illusion de maîtriser sa souffrance et lui évite de rechercher la guérison de son être.

 

Lorsque le mépris de soi est très intense,



  • il peut pousser à la dépression l'abus sexuel
  • à la violence contre soi
  • et au suicide ;
  • dans ces trois cas, la personne châtie son propre corps parce qu'il existe et qu'il a des désirs.


  IL Y A UNE RAISON POUR TOUT


d'identifier la cause, la source des symptômes ou l'insécurité les traumatismes, les chocs émotifs du passé pour les éliminer de façon durable et permanente, régler La dépendance sexuelle en quatre rencontres avec l'hypnose..


 

 

La Solution pour guérir la Dépression                                            



La solution en Psychothérapie avec l’Approche Véniez de la dépression est d'identifier la cause, la source des symptômes pour les éliminer et   de cesser les antidépresseurs dans le but à ce que l'individu soit intellecatuellement lucide pendant la thérapie.  C'est bien connu, une dépendance est une façon de compenser: on remplace une chose manquante par un autre afin de retrouver un certain équilibre. Cette désintoxication peut se faire avec un controle et l'accord médical ou pas .  La méthode la plus rapide et précise pour régler une dépression est par l'hypnose. Les différentes techniques; de visualisation, de relaxation, de respiration et détente, d'hypnotisme, le subliminal, et de suggestions post-hypnotiques. Il n'y a rien d'artificiel ou de supernaturel. Chacun possède une capacité naturelle de réponse à l'hypnose. Malgré son nom issu du Grec «Hypno» (qui signifie sommeil) et contrairement à ce que pense la majorité, l'état hypnotique n'a rien à voir avec le sommeil ordinaire, il s'agit plutôt d'un outil à qui permet à l'individu d'atteindre l'état ALPHA à différents niveaux de profondeur. En état ALPHA l'inconscient de l'individu est plus réceptif ou actif ce qui facilite à éliminer les troubles émotifs du passé. En fait, ce qui se produit c'est que la personne demeure toujours consciente de ce qui se passe, même au cours de la séance la plus profonde. L'hynose est un outil extrèmement puissant pour régler diverses pathologies et symptômes de la dépression.



  • La première rencontre avec l’Approche Véniez ; l'entretien verbal avec le patient qui vous exprime les expériences négatives de son passé qu'il aimerait libérer. Cette rencontre permet au thérapeute avec l'accord de son patient d'expliquer comment se déroulera la thérapie. À la fin de cette première rencontre, l'hypnothérapeute fait vivre à son patient une brève initiation à l'hypnose. (la durée de la séance est habituellement 1 heure et plus).

 

  • La deuxième rencontre avec l’Approche Véniez ; léger suivi de la première séance, approfondissement de l'état hypnotique du patient. (la durée de la séance est entre 45 minutes à une heure).

 

  • La troisième rencontre avec l’Approche Véniez ; le travail, l'acceptation, la libération des chocs ou manque de securité vécus par le patient. (la durée de la séance est habituellement 1 heure et plus).

 

  • La quatrième rencontre avec l’Approche Véniez ; Fermeture, réconciliation de l'adulte avec l'enfant intérieur, une expérience d'identité propre, confiance en soi et s'aimer. (la durée de la séance est entre 45 minutes à une heure).


L'efficacité thérapeutique de la thérapie par l'approche Véniez est contester lorsque le sujet est sous l'influence de médications psychotropiques tels que; antidépresseurs ou calmants.


Pour cette raison, les thérapeutes de l'approche Véniez n'acceptent aucun patient sous l'influence de médications psychotropiques ou prenant des antidépresseurs ou des calmants. 


Il est conseillé de parler a votre medecin de famille lorsque vous décidé de supprimer  la prise de vos médicaments psychotropiques et amorcer un sevrage.  Ne jamais arrêter subitement par vous même.  

 

Un rendez-vous peut être accordé avec le thérapeute de l'Approche Véniez dès que vous avez amorcer le sevrage des médicaments.

 

 

Honoraires pour les 4 seances pour ELIMINER la dépression 



$150/par séance totalisant $600 pour les quatre séances.

Fréquence habituelle est une séance par semaine.  Toutefois, il y a possibilité d'une thérapie intensive de fin de semaine, pour les personnes en provenance de l'extérieure.


Pour céduler un Rendez-Vous avec un Thérapeute de L'Approche Véniez©